Merci à Augustin Aubé pour la réalisation et le montage du film.